Conception de l’identité visuelle & promotionnelle des jeux vidéo de l’éditeur Fishtank (branche adulte et éphémère de Ravensburger interactive, Allemagne) pour la distribution exclusive française.

Précédant CALL OF CTHULHU, la promotion des autres jeux de l’éditeur – Arx Fatalis, Aquanox, Car Tycoon, Etherlords, SWINE, RIM Battle Planets et Beam Breakers – tend à parodier les codes publicitaires vidéoludiques alors en vigueur (1er degré, sexisme, esprit de compétition, héroïsation…) dans une posture absurde voire grotesque.
Doux contraste avec le soin apporté en parallèle à la charte graphique des boîtes de jeux.


CAR TYCOON, et sa conversation mi-professionnelle mi-potache entre deux hommes d’affaires de l’industrie automobile.
Pour qui aurait déjà manqué les détails terriblement satiriques du journal, l’échange se poursuit jusque dans les mentions légales en bas de page…
Avec le chien Sparky, recalé à son examen du permis de conduire.
ZAZ ?!? Sussucre Abrahams Sussucre ?


ARX FATALIS, premier jeu et déjà marquant, d’Arkane Studios (Dishonored, Prey). Avec ici un échantillon de 4 approches singulières à un problème de dragon en vue de mener à bien la quête de tout héros digne de ce nom dont la culotte n’aurait pas été préalablement ignifugée. (illustrations Ivan Zace)


SWINE, totalement 1er degré enfin… jusqu’à la découverte des ingrédients étranges des terrines et du nom des producteurs :
Purée de fin stratège, sarcasme, cire de clown, extraits de mauvaise foi malade, traces éventuelles d’engrenages, miottes de terre, glutamytrimoluscovistine de synthèse, débris de verre en quantité négligeable, plutoniom-niom, brèches de front de frange, mines déconfites, chutes de briques, rigole de tranchée, grenades bio etc. Appétissant !


ETHERLORDS, et la magie à prix discount. Fortement déconseillée, dans le jeu…
Et si vous maîtrisez la vraie magie ne le faîtes pas chez vous, hein ! Faîtes-le dans le jeu.
C’est plus sûr.

 

Clients

Logos Clients